Résultats de l’étude sur le Sonneur à ventre jaune

Date de l'actualité: 
06/12/2021

L’été dernier, Vincent HORTEGAT, étudiant de Master 2 à Metz, a effectué son stage de fin d’étude sur le Sonneur à ventre jaune, crapaud star du Morvan. Le stage visait à mettre en place et à tester une méthode reconductible d’année en année pour évaluer l’état des populations de cet amphibien menacé de disparition. Voici les résultats de l’étude.

Le Sonneur à ventre jaune (Bombina variegata) est un petit amphibien que l’on retrouve principalement dans deux types de milieux, les ornières forestières et les zones humides de bocages telles que les sources suintantes. Menacé en France, il est classé « vulnérable » et il est en forte régression sur l’extrémité de sa zone de présence, l’ouest et le sud de la France. Aucun outil ne permettait jusqu’alors d’avoir une idée de l’état des populations en Bourgogne où il est encore présent grâce aux bonnes pratiques agricoles et forestières.
Le but de mon stage, réalisé à la SHNA, était de mettre en place un protocole de suivi de ces populations, reproductible sur toute la Bourgogne.
Pour cela, j’ai recherché la présence de ce petit crapaud dans des carrés de 300m de côté, prédéfinis à l’avance sur une cartographie. C’est un protocole dit en « Site occupancy ».  Au total, pour le site Natura 2000 du Sud Morvan, ce sont 200 carrés dans lesquelles je l’ai recherché trois fois de suite, à des moments différents. J’ai testé deux protocoles différents, l’un spatial, l’autre temporel, avant de les comparer pour finalement choisir le plus pertinent et proposer des pistes d’amélioration pour le futur.

 

Accouplement de sonneurs à ventre jaune (©Camille GUET)


La comparaison des deux protocoles spatiaux et temporels a permis de mettre en évidence sans équivoque l’intérêt du protocole temporel. Il permet de déceler un plus grand nombre de mailles positives (68 contre seulement 19 pour le protocole spatial !) et d’affiner deux valeurs réponses :
- Le taux de détection qui témoigne de la difficulté de trouver l’espèce.
- Le taux d’occupation qui témoigne du pourcentage de carrés occupés.
C’est donc ce protocole temporel qui est préconisé pour la suite de ce suivi, avec un passage tous les 2 à 3 ans par site afin de pouvoir statuer dans le futur sur les populations de Sonneur à ventre Jaune.
La carte présente le nombre de passage où le Sonneur a été trouvé, par carré. Plus le rouge est foncé, plus il y a eu de passages positifs. Si le carré est blanc, c’est que le Sonneur à ventre Jaune n’a pas été observé.

 

Carte présentant les mailles positives par application du protocole temporel

 

 

 


Parc Naturel Régional du Morvan
Maison du Parc
58230 Saint-Brisson
tel : 03 86 78 79 00