Moule perlière

La Moule perlière

(Margaritifera margaritifera)

La moule perlière occupe les ruisseaux vifs de tête de bassin. Elle se nourrit par filtration des débris organiques. Le cycle biologique des larves nécessite une phase parasitaire dans les branchies d’un salmonidé (truite, saumon). Pour se reproduire, l’espèce doit vivre dans des eaux de très bonne qualité, contenant moins de 5mg/l de nitrate et moins de 0,1mg/l de phosphate. L’adulte peut atteindre une longueur de 11 à 16 cm et peut vivre plus de 100 ans. Il se reproduit à partir de 20 ans et peut vivre une centaine d'année.

Menaces : La Moule perlière a la particularité de produire des perles de nacre, ce qui lui a valu d'être exploitée au moins depuis l'époque pré-romaine. Certains cours d'eau français étaient concernés par ce ramassage comme la Vologne dans les Vosges, dans laquelle l'espèce est à présent éteinte. La moule perlière est très sensible à la pollution de l’eau, au colmatage des fonds par des sédiments et à la modification de ses caractéristiques physiques (réchauffement, ralentissement de la vitesse du courant...).

 

 

 


Parc Naturel Régional du Morvan
Maison du Parc
58230 SAINT BRISSON
tel : 03 86 78 79 00