Ecrevisse pieds blancs

L'Ecrevisse pieds blancs

Austropotamobius pallipes (Lereboullet, 1858)

 

 

Cette écrevisse  fréquente les eaux de bonne qualité du cours supérieur des rivières riches en abris. Les souches, les racines, les pierres, les sous-berges sont ses principales cachettes. Comme sa cousine Astacus astacus, elle est omnivore. Elle est principalement active durant la nuit. La reproduction a lieu au début de l'hiver et la femelle porte les œufs sous son abdomen pendant environ six mois jusqu'à l'éclosion.

 

Elle fréquente essentiellement les eaux courantes de l'Europe occidentale (France, Grande-Bretagne, Irlande, etc.). Jusque vers les années cinquante, elle était abondante et pouvait se rencontrer dans de nombreuses rivières à truites de Bourgogne. Les populations ont nettement régressé depuis cette époque. On compte cependant encore une petite centaine de sites dans notre région, mais toutes situés sur les parties apicales (les mieux préservées et les plus sensibles) des ruisseaux morvandiaux, du Châtillonnais et de la Puisaye. Elle fait partie des espèces protégées au niveau européen.

 

L'Ecrevisse pieds blancs est en voie de disparition car très sensible à de nombreux facteurs de perturbation de son écosystème (pollution, dégradation physique, prédation, compétition avec les écrevisses nord-américaines...).



Parc Naturel Régional du Morvan
Maison du Parc
58230 SAINT BRISSON
tel : 03 86 78 79 00