Loutre d'Europe

Loutre d'Europe

(Lutra lutra)

La Loutre représente avec le Blaireau et le Glouton un des plus grands mustelidés d'Europe. D'un pelage entièrement brun-fauve avec le dessous du cou blanchâtre cette espèce présente un dimorphisme sexuel bien marque, les mâles sont corpulents que les femelles et ont des caractères faciaux bien typés. L'allure générale est très hydrodynamique, sa forme fuselée et ses pieds palmés en font le mustélidé français le mieux adapté au milieu aquatique.

La loutre évolue dans les lacs, étangs, marais, cours d'eau (du ruisseau au fleuve), estuaires et côtes maritimes. Elle ne fréquente plus que les milieux aquatiques les moins dégradés.

Amateur de poissons, ce carnivore consomme par jour environ 0,5 à 1,5 kg de nourriture. Les poissons peuvent représenter jusqu'à 90 % de son régime mais elle consomme saisonnièrement des grenouilles au printemps, des couleuvres et des insectes en été. C'est un animal opportuniste qui exploite le fond et les berges des cours d'eau. La loutre a une activité essentiellement nocturne dans nos régions.

Menaces : Au cours du XXème siècle, sous l'accroissement de la pression humaine, les populations françaises de loutres ont progressivement disparu d'Est en Ouest. Actuellement, elles sont encore présentes de façon notable dans les départements de la façade atlantique et dans le Massif central. La loutre était commune en Morvan jusque dans les années 1950. Sa lente disparition correspond à une recrudescence du piégeage incité par la prime à la peau dans les années 1940-1950. Le développement de la pêche à la ligne, la création de six grands réservoirs pour la régulation des eaux ou pour des réserves d'eau potable, le recalibrage de cours d'eau, un réseau routier dense sont des facteurs complémentaires à prendre en compte dans la disparition progressive de l'animal. Elle recolonise petit à petit le Morvan depuis quelques années.

Parc Naturel Régional du Morvan
Maison du Parc
58230 SAINT BRISSON
tel : 03 86 78 79 00