Les contrats forestiers

Sur les sites Natura 2000 du Morvan, plusieurs contrats ont été menés, en particulier en milieu forestier et en tourbière.

 

- 2019 : îlot de sénescence en forêt communale de Saint-Léger-Vauban

- 2019 : îlot de sénescence en forêt communale de Chastellux-sur-Cure

- 2015 : îlot de sénescence en forêt communale d'Avallon

Contrat forestier des gorges de la Canche

Contrat forestier du Mont Beuvray

- Contrat forestier du Massif de Belle Perche

- Contrat forestier de Pommeraude

- Contrat forestier du Gué de Pelsey

- Contrat de gestion écologique de la Croisette

 

Les actions en milieu agricole sont détaillées dans la rubrique "MAE"

 

 

Plus d'info :

Un contrat « îlot de sénescence » : en quoi ça consiste et pourquoi c’est intéressant pour la biodiversité ?

 

En France, la plupart des forêts sont pour la production de bois. Les arbres sont coupés lorsque leur diamètre est suffisamment intéressant pour leur valorisation économique (à maturité) et avant le dépérissement des arbres (senescence). Biologiquement, un cortège particulier d’espèces animales et végétales est associé à chaque âge d’une forêt. Avec les choix d’exploitation des forêts françaises, on retrouve des forêts à divers stades d’évolution : jeunes, en croissance ou à maturité. En revanche, la proportion de bois sénescent est très faible puisque les arbres sont récoltés avant. Un îlot de sénescence, c’est une surface de forêt avec des arbres matures, où l’on choisit de ne pas intervenir du tout : pas récolte des bois, pas d’éclaircie, ni même de retrait des arbres morts ; et ce durant 30 ans. L’objectif est de laisser se développer une zone de bois sénescent qui pourra servir d’abris aux espèces qui habitent les vieilles forêts. En retour de la non-intervention sylvicole, le propriétaire de la forêt est financièrement compensé du manque à gagner sur la parcelle.


Parc Naturel Régional du Morvan
Maison du Parc
58230 SAINT BRISSON
tel : 03 86 78 79 00