Les mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC)

Les MAEC

 

Les MAEC sont un ensemble de mesures, proposées dans le cadre de la politique agricole commune (PAC) de l’Union européenne, qui incitent à des changements de pratiques agricoles visant à préserver les équilibres écologique et, à plus grande échelle, le climat. Les agriculteurs volontaires s’engagent à changer certaines de leurs pratiques en échange de quoi ils sont indemnisés sur les manques à gagner consécutifs à leur engagement.

Ces mesures reposent sur des cahiers des charges agro-environnementaux appliqués à l'exploitation, à la parcelle ou à des éléments structurants de l’espace agricole (ripisylve, ...) définis de façon spécifique en fonction des enjeux environnementaux du territoire considéré.


Elles permettent de répondre de façon adaptée à des menaces localisées ou de préserver des ressources remarquables (priorité aux sites Natura 2000 et aux bassins versants prioritaires définis au titre de la Directive Cadre sur l'Eau (DCE)).


Elles sont définies pour chaque territoire par un porteur de projet local, et ainsi adaptées au contexte et aux enjeux des territoires. Sur le territoire du Morvan, le Parc est opérateur pour des projets agro-environnementaux depuis 1995, avec des objectifs de préservation de l’environnement et de restauration de la qualité de l’eau.

 

Le Projet agroécologique et climatique (PAEC) en cours comprend un ensemble de six MAEC visant à la préservation de la biodiversité des espaces agricoles prairiaux, sur lesquelles les agriculteurs morvandiaux ont pu s’engager en 2015 et 2016.

  • trois mesures visant à la réouverture de parcelles enfrichées,

  • une mesure visant à l’entretien doux des ripisylves,

  • une mesure visant à l’amélioration de la diversité floristique par l’absence d’intrants sur les parcelles,

  • une mesure système herbager et pastoral (SHP), visant à préserver la durabilité et l’équilibre agroécologique des prairies permanentes à flore diversifiée.

 

La construction de ces MAEC a été faite grâce à un groupe de travail et à la commission Agriculture du Parc et en partenariat avec les chambres d'agriculture et la délégation Bourgogne du Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien. 

 

Sur deux ans, ce sont environ 400 exploitations qui ont contractualisé une ou plusieurs mesures pour 5 années, sur plus de 35 000 hectares.

 

Actuellement, les mesures ne sont plus disponibles à la contractualisation en attendant les consignes et budgets de la prochaine Politique Agricole Commune. 

Contact : 

Justine DURET

03.86.78.79.82

justine.duret[a]parcdumorvan.org

Parc Naturel Régional du Morvan
Maison du Parc
58230 SAINT BRISSON
tel : 03 86 78 79 00